Parenthèse d'une entrepreneure : le perfectionnisme

by - décembre 07, 2020


J'ai remarqué au fur et à mesure des personnes qui me contactent, qu'il y a une notion dans le caractère de chacun qui revient souvent : le perfectionnisme.


Je discute souvent avec des personnes qui ont un peu le même caractère que moi et c'est intéressant de voir qu'on passe tous par les mêmes problèmes et les mêmes interrogations. Ici la question du perfectionnisme pourrait être vu comme un trait de caractère très positif (ce qu'il est), mais il peut, a contrario, être très bloquant.

Je m'explique : les personnes perfectionnistes ont besoin que TOUT soit parfait, dans le sens où ELLES estiment que c'est parfait. Sauf que comme la perfection n'existe pas, on se dit toujours qu'on peut faire mieux et donc on continue, on recommence, on modifie, on corrige, ... Et donc ce n'est jamais fini !


Concrètement j'ai ressenti ce "problème" du perfectionnisme quand il a fallu que je créée mon site internet pro. J'ai mis plus d'un an pour tout faire moi-même car je savais ce que je voulais. Sauf que je me disais toujours que je pouvais faire mieux, que je pouvais améliorer telle ou telle page, etc... Et donc je pense que j'ai perdu du temps et que j'aurais peut-être pu le mettre en ligne plus tôt si je n'avais pas eu ce côté perfectionniste. Les infos principales y étaient, les visuels étaient agréables à regarder, le site était lumineux, coloré et épuré. Il y avait tout mon cahier des charges de base.

Au final j'ai amélioré les dernières petites choses qui ne me plaisaient pas au fur et à mesure comme certaines photos ou certains textes, et personne n'a rien vu ou ne m'a fait de remarques que ce soit sur la version actuelle ou la version précédente.


Pareil pour mon logo et ma carte de visite... J'ai passé des mois et des mois à réfléchir là-dessus pour au final arriver à un logo qui ressemblait à celui du blog, pour garder un lien entre les deux entités.

Je vais vous dire un truc... Je ne suis toujours pas contente de ma carte de visite ou de mes logos (site pro et blog). Mais au final, la vérité est que les gens s'en foutent ! Ce n'est pas ça qui me ramène des clients, jamais personne ne m'a parlé en négatif de mon logo ou de ma carte de visite. Au contraire, c'est juste moi qui fait une fixation là-dessus car je sais que ce sont deux points qui ne sont pas réglés dans ma tête, car j'estime qu'ils ne sont pas parfaits comme je le souhaiterais.

A l'inverse le perfectionnisme est une très bonne chose car les personnes perfectionnistes prêtent attention au moindre petit détail et c'est parfois tout ce qui fait la différence dans ce genre de métier créatif, visuel et esthétique qu'est la décoration d'intérieur. Comme par exemple pour les croquis ou la 3D. C'est une bonne chose dont il faut tirer parti, mais pas que cela devienne à l'extrême.

Encore une fois, comme tout dans la vie, il faut savoir jauger et surtout arriver à ne pas perdre de temps à rester dans un perfectionnisme qui ne change pas grand chose au final.




Je l'ai aussi ressenti pendant ma formation à l'EDAA. Surtout pour le devoir sur le magasin de maroquinerie. C'est le devoir que j'ai le moins aimé, le devoir où j'ai essayé d'être la plus perfectionniste et au final le devoir sur lequel j'ai passé le plus de temps.

Ce qui est complètement débile !!! Car grâce à ce devoir je me suis rendue compte que l'agencement et la conception de magasins ne sont pas des styles de projets qui m'intéressent, mais j'ai passé plus de temps sur ce devoir que tous les autres !

J'aurai pu investir mon temps et mon énergie dans des sujets qui m'intéressaient plus et qui m'auraient plus servi d'apprentissage concret pour quand je me serais lancé à mon compte (comme par exemple les devoirs pour les particuliers). Mais non, mon cerveau m'a mis en "mode challenge" : je ne sais pas faire, je n'y arrive pas, c'est un domaine qui m'est inconnu → Du coup je vais me surpasser et passer un max de temps sur un sujet qui ne m'intéresse pas pour le futur... Vous voyez la bêtise de mon cerveau perfectionniste ?


Le perfectionnisme c'est génial dans le domaine professionnel, c'est ce qui fait toute la différence avec quelqu'un de "je-m'en-foutiste" et qui fait tout "à la va-vite".



Mais il faut arriver à se rendre compte si ça vaut le coup ou pas d'être perfectionniste sur certaines choses. Si c'est une perte de temps, si ça vaut le coup ou si ça ne change vraiment pas grand chose au final.









Vous aimerez aussi

6 commentaire(s)

  1. Coucou
    Très bel article et tellement vrai
    C’est vraiment dur au quotidien pour nous les perfectionnistes mais grâce à toi je vais essayer de lâcher prise sur certains trucs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut trouver un bon équilibre entre le perfectionnisme et l'auto-sabotage. Il ne faut pas que le perfectionnisme devienne une fausse excuse pour ne pas passer à l'action...

      Supprimer
  2. C'est tellement vrai ... à méditer
    BySaFo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de voir que je ne suis pas la seule dans ce cas là ;)

      Supprimer
  3. Bonjour,
    En pleine formation à l'EDAA, je sais que mon perfectionnisme associé à un manque de confiance pour faciliter les choses ! me font énormément défaut pour avancer mais c est plus fort que moi �� Merci pour ton article il faut vraiment que j applique ce conseil ! ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La confiance ça viendra avec l'expérience ! Pas de panique ;)
      Et oui c'est comme tout, il faut un bon équilibre !

      Supprimer