5 ans du blog : interview avec Mademoiselle Origami et concours ! [clôturé]

Aujourd'hui sur le blog, je laisse la parole à Lisa alias Mademoiselle Origami qui a gentiment accepté de fêter les 5 ans du blog (et oui déjà !) en vous offrant la possibilité de gagner un mobile de votre choix !


Vous retrouverez toutes les conditions pour participer au concours après son interview.


Peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours, de ton activité, de tes créations et de ton univers ?

Je m'appelle Lisa, j'ai 31 ans et je suis la créatrice-designer de la marque Mademoiselle Origami depuis bientôt 2 ans. Je fabrique des objets de décoration en papier, et je me suis spécialisée sur la création de suspensions mobiles pour enfants.

J'utilise l'Origami sa poésie, son graphisme, et son symbolisme pour égayer la chambre des tout-petits. Mademoiselle Origami s'inscrit dans un univers très naïf, à la fois au travers de formes animalières et enfantines, du choix des couleurs douces ou acidulées, et des motifs de papiers tantôt poétiques ou graphiques. C'est un univers fait de simplicité, de relief, de légèreté et d'un peu de magie. Mes créations de mobiles sont faites pour émerveiller les yeux des enfants, comme ceux des parents, mais aussi pour participer à l'éveil visuel des tout-petits.

Depuis toujours, j'aime découper, coller, modeler, plier, mais aussi dessiner. Pour autant, je n'ai pas eu de parcours artistique avant la création de Mademoiselle Origami. J'ai suivi une voie très différente, des études de psychologie que j'ai poussées assez loin, avant de me rendre compte que j'avais un projet d'entreprise créative à réaliser.

J'ai tenté l'aventure sans pression au départ, car je fonctionne un peu par essai-erreur, et je pense avoir bel et bien transformé l'essai grâce à Mademoiselle Origami, qui aujourd'hui a pris toute la place dans ma vie professionnelle pour mon plus grand plaisir ! 





Comment en es-tu venue à commencer l'origami ? Qu'est-ce qui te plaît dans cette activité ?

Comme beaucoup, j'ai commencé dans la cours de récré avec la fameuse cocotte en papier (dis un chiffre, choisis une couleur...). Aussi loin que je me rappelle, je faisais des pliages de serviettes en tissu à table, je trouvais ça déjà amusant de plier le tissu pour lui donner une forme, et impressionner les convives ! J'ai aussi toujours bien aimé le touché du papier, l'écriture, et le dessin, sans avoir imaginé pouvoir aller plus loin.

Il y a environ 8 ans, mon amoureux m'a appris à faire ma première grue. Quelques années plus tard, en 2015, j'ai crée mon premier mobile de grues en papier à l'occasion de la naissance du fils de nos amis. J'ai trouvé que c'était une jolie façon, très symbolique et poétique, de souhaiter la bienvenue à un petit bébé. C'est seulement à ce moment là que mon aventure créative a démarré.

Créer des plis, retourner, défaire, plier, encore et encore, sont des gestes répétés et automatisés avec le temps qui permettent aux pensées de s'évader, et de déconnecter l'esprit du corps. En pliant, je pense à tout autre chose : je planifie la suite de mon travail, la gestion de mon entreprise, je trouve de nouvelles idées, je suis libre finalement et c'est ce qui me plaît.

J'aime aussi créer des petits univers, en associant des formes, animalières, géométriques, des couleurs. Le symbolisme de l'Origami m'a aussi toujours séduite, à travers la légende des 1000 grues et l'histoire de Sadako. Selon la légende, quiconque confectionne 1000 grues verra des vœux de bonheur, santé et longévité exaucés pour la personne à qui elles sont apportées. Je trouve ça sympathique de partager des symboles, surtout lorsqu'il s'agit de mobiles pour bébé qui sont destinés à être offerts en cadeau de naissance.





As-tu suivi des cours en te lançant dans l'origami ou as-tu appris par toi-même ?

J'ai appris par moi-même, et j'ai toujours eu une bonne capacité d'apprentissage autonome. En réalité, on n'apprend jamais vraiment seul. Il y existe une multitude de livres passionnants, de diagrammes, et de tutoriels sur internet.

J'apprends les formes qui me plaisent avant tout, je visualise l'univers à créer, et je réfléchis aux meilleures associations.

Je continue à apprendre toujours de nouvelles formes de pliages pour me renouveler, en fonction de mes inspirations, et des tendances en décoration.

Je suis aussi l'actualité de mes grands mentors japonais en Origami, afin d'améliorer mon niveau un peu plus chaque jour.





Qu'est-ce qui t'inspires pour réaliser tes créations ?

Je suis hyper connectée évidemment, donc Pinterest et Instagram font bien sûr partis de mes outils de recherche et d'inspiration, et je consulte aussi régulièrement les blogs sur la décoration de chambres d'enfants, et sur le design en général.

Je suis aussi très sensible à tout ce qu'on peut observer dans l'environnement : je m’émerveille facilement sur une belle association de couleurs, comme celles qu'on peut voir sur des vieilles façades d'immeubles colorés.

J'adore aussi l’architecture, la photo, le travail des artistes-plasticiens, et le street-art. J’emmagasine toutes ses influences au quotidien.


Lors de la création, je pars d'un coup de cœur : une couleur particulière, un motif sur papier, ou une forme de pliage qui me fait rêver. Puis, je cherche des associations qui mettront la création en valeur. Lorsque je crée un nouveau mobile, je cherche surtout à recréer un mini-univers qui pourra parler à quelqu'un comme il me parle à moi.

J'ai aussi beaucoup de demandes de personnalisation, donc je propose des idées, et je m'adapte en même temps aux impératifs de mes clients, et aux chambres d'enfants en travaillant sur photos.





Quand as-tu décidé de te lancer en tant que professionnelle et pourquoi ?

Après la création de mon premier mobile, je me suis très vite passionnée pour cette pratique, et quand on aime on apprend à vitesse grand V.

J'ai ouvert ma première boutique en ligne sur une marketplace, puis une deuxième, et une troisième. De façon assez surprenante pour moi à l'époque, j'ai eu mes premiers clients sans avoir eu le temps de dire ouf, et d'y mettre un quelconque enjeu financier. Déjà, l'Origami commençait à éveiller un certain intérêt, avant de progressivement se retrouver partout dans le design et la décoration d'intérieur.

J'ai lancé l'entreprise Mademoiselle Origami en 2016, tout est allé finalement assez vite, et j'ai donc décidé d'y mettre toute mon énergie, et d'abandonner mes autres projets qui à cette époque tardaient à aboutir. C'était simplement le bon timing, Mademoiselle Origami me tendait les bras, j'y suis allée à fond, et j'ai été très soutenue par mes premiers clients.




Qu'est-ce qui te plaît le plus dans le fait d'être à ton compte ?

La liberté totale de l'organisation de mon travail, des horaires, des tâches, et de l'orientation que je veux donner à mon entreprise, puis qu’après les suspensions mobiles, je réalise également à la demande des décorations pour les baptêmes, mariages, anniversaires, et pour des entreprises. 

Être son propre patron c'est aussi très plaisant, n'avoir de comptes à rendre qu'à soi-même, et à ses clients. Je suis la mieux placée pour me mettre la bonne dose de pression quand il le faut, et j'aime décider pour moi-même. Les relations avec mes clients, et tous les retours que j'ai pu recevoir sont aussi très valorisants, ils poussent vraiment à se dépasser pour trouver de nouvelles idées.

Même si je ne suis pas entourée d'entrepreneurs, ce qui peut être parfois compliqué, j'ai la chance de pouvoir partager quand même les tracas de l'entrepreneuriat avec mon conjoint et mes proches. Ils m'aident à relâcher la pression et c'est franchement nécessaire de temps en temps.



Comment s'organise une journée type chez Mademoiselle Origami ?

Je travaille depuis chez moi, où j'ai installé mon grand bureau-atelier.

Je débute toutes mes journées par le sacro-saint rituel « café-email », pour vérifier les nouvelles commandes, car un bon tiers de mes commandent partent à l'international et je les reçois durant la nuit. Je réponds aux plus importants, les personnalisations et créations sur-mesure me prennent plus de temps que les autres car j’envoie des échantillons photos. 

Ensuite, la matinée est souvent dédiée à finaliser les commandes déjà en cours, et que je compte expédier dans la journée. Je peaufine les petits détails, et notamment l'emballage.

C'est une petite touche finale qui a son importance pour moi. Mes clients choisissent d'acheter une création française fait-main, et moi de mon côté, j'espère leur faire vivre une expérience à la hauteur et les émerveiller dès l'ouverture du paquet.



Lorsque mes colis du jour sont prêts, je peux décider plus librement de la suite de ma journée. C'est donc là que mon emploi du temps devient plus variable : si j'ai des demandes de personnalisations, je les priorise car elles nécessitent du temps de recherche, de l’énergie, et m'amènent souvent à m'étaler un peu partout sur mon bureau et dans la pièce de vie.


En général, je fais tout ce qui est montage des fils et mise en forme de la suspension durant la journée, et je réalise plutôt les pliages d'Origami en fin d'après-midi ou le soir.

En milieu de journée, vers 16h, je vais expédier mes colis à La Poste.
Puis, je fais une session de mise à jour sur mes différents e-shop, pour informer mes clients. 

J'essaye de suivre mon planning en fonction de mes délais de traitement, puisque je travaille uniquement à la commande et sur liste d'attente. J'ai besoin de rythme et d'objectifs, je crée donc un planning d'action hebdomadaire pour m'organiser et me motiver. Je vise toujours haut, et quand je réussi à faire tout ce que j'ai prévu je suis assez fière de moi !

Il y a en fait pleins d'autres tâches annexes que je réalise quand j'ai le temps : m'approvisionner en fournitures manquantes, faire les sessions photos et retouches, créer des nouvelles fiches produits sur les e-shop. Je prévois aussi des temps pour ma comptabilité, pour la conception et la fabrication des nouveautés à venir, et la communication sur les réseaux sociaux comme Instagram et Facebook. J'essaye de trouver un juste milieu entre le timing à respecter, et les tâches qui collent bien à mon humeur du moment !





Un conseil pour celles et ceux qui veulent se lancer dans l'aventure du shop sur internet ?

Pour les créatrices et créateurs en particulier, je leur conseillerais de faire ce qu'ils aiment, sans chercher à imiter une tendance déjà actuelle qui fonctionne. Il n'y a pas de recettes magiques, mais je pense qu'une des clés est certainement la construction de son identité de marque.

La signature d'un créateur /d'une créatrice est aussi essentielle pour se démarquer dans le flot de sites web qui se multiplient tous les jours. Il faut savoir être différents et surtout arriver au bon moment avec le bon projet, quand il est capable de surprendre.

Il faut aussi se faire confiance, s'armer de persévérance, et essayer d'être un peu perfectionniste.
Passé le cap des premiers clients, c'est leurs retours, et le bouche à oreilles qui donnent le petit coup de pouce.





J'ai vu sur ton compte Instagram que tu étais allée récemment au Japon. Peux-tu nous raconter un petit peu ton voyage ?

Je suis allée au Japon le mois dernier durant presque 15 jours, c'était une incontournable étape pour plusieurs raisons !

La première est que ma sœur vit et travaille à Tokyo, et qu'elle vient d'avoir sa petite fille là-bas. C'était donc l'occasion rêver d'allier famille et travail dans un voyage.

J'ai eu l'occasion de découvrir la culture Japonaise, tellement liée à celle de l'Origami, et de trouver de nouveaux papiers et motifs auprès de fournisseurs. J'ai donc passé mon voyage entre visites de temples, de jardins japonais, de magnifiques magasins de papier Washi. C'est un papier japonais de grande qualité, fabriqué artisanalement avec des fibres de mûriers et classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Avec le Washi, on trouve un choix infini de motifs tellement incroyables et beaux.


J'ai donc fait le plein de nouveautés, et j'espère prochainement proposer une « papierthèque » qui permettra d'avoir un catalogue de papiers pour la personnalisation de mes créations.

J'ai aussi eu l'occasion de visiter le centre de l'Origami de Tokyo, d'en apprendre encore plus sur l'Origami traditionnel, et de rencontrer un maitre-Origami, Kazuo Kobayashi, à l'occasion d'un petit atelier, c'était fantastique !

Il y a une vraie culture autour du papier et de l'emballage là-bas, que nous n'avons pas ici : un raffinement, un perfectionnisme et un goût pour le détail. J'essaye de m'en inspirer quotidiennement dans mes créations.



Un grand merci à Lisa pour sa patience et sa confiance !


Retrouvez toutes les jolies créations de Lisa sur :

                  ➺ Sa boutique Etsy
                  ➺ Son compte Facebook
                  ➺ Son compte Instagram


Conditions pour participer au concours :

Réservé à la France métropolitaine

+ Laisser un commentaire sous cet article pour me dire que vous souhaitez participer en m'indiquant bien votre nom.

+ Egalement liker la page Facebook de Mademoiselle Origami
+ Et liker la page Facebook de Pellmell Créations


Si vous souhaitez augmenter vos chances de gagner, vous pouvez également :

+ Vous abonner au compte Instagram de Mademoiselle Origami
+ Ainsi que vous abonner au compte Instagram de Pellmell Créations
+ Inviter 1 personne à jouer à ce concours dans un commentaire en rajoutant bien @mademoiselleorigami et @pellmellcreations dans votre commentaire



Vous avez jusqu'au dimanche 15 juillet 20h pour participer au concours. Le ou la gagnant(e) sera dévoilé(e) le lundi 16 juillet !



Bonne chance 🍀



Source photos : tout droit réservé à Mademoiselle Origami


[Félicitations à Hey_lolotte qui a participé sur les réseaux sociaux et qui a gagné un mobile en origami de son choix !
Merci à toutes et à tous pour vos participations et merci à Mademoiselle Origami pour son implication]


2 commentaire(s):

  1. Bonjour, j'aimerais bien gagner un de ces mobiles aériens qui font rêver.

    RépondreSupprimer
  2. Très jolies créations !! Je souhaite participer à ce concours. Merci pour cette belle découverte.

    RépondreSupprimer

 

Me suivre sur les réseaux sociaux

Me suivre sur FacebookMe suivre sur PinterestMe suivre sur InstagramMe suivre sur HellocotonMe suivre sur Google+Me suivre sur BloglovinMe suivre par flux RSSMe contacter par emailHTML Map